La recherche action au service du développement dans le Grand Sud

Portrait de Rindra RS

Un atelier de restitution sur les résultats de la recherche action au service du développement durable dans le Grand Sud s’est tenu le 9 novembre 2017 à Antananarivo, au FOFIFA Ampandrianomby, sous le haut patronage de Monsieur Le Ministre auprès de la Présidence chargé de l’Agriculture et de l’Elevage, Randriarimanana Harison Edmond, et de Madame Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Marie Monique Rasoazananera. Il a permis aux acteurs de la recherche et du développement de présenter leurs contributions dans les secteurs de l’agriculture, l’environnement, l’élevage et la nutrition. Organisé par le FOFIFA (Centre National de Recherche Appliquée au Développement Rural) conjointement avec le Gret (Professionnel du développement solidaire) et avec le soutien financier de l’Union Européenne, cet atelier a donné lieu à un partage sur les réalisations du FOFIFA, de l’ESSA (Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques), de l’ANCOS (Agence Nationale du Contrôle Officiel des plants et Semences) , du CIRAD (Centre International de Recherche Agronomique pour le Développement), du LABASAN, du Gret et du CTAS (Centre Technique Agroécologique du Sud) conduites en partenariat avec de multiples institutions parmi lesquelles la FAO (Organisation pour l’Agriculture et l’Alimentation), la GIZ (Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit), CRS (Catholic Relief Services), et AVSF (Agronomes et  Vétérinaires Sans Frontière), au cours de ces dernières années.

Les présentations et échanges ont notamment porté sur le travail réalisé sur le secteur semencier avec la mise en place de normes régionales adaptées au contexte agro-écologique du Sud, l’enregistrement de plus de quarante variétés sélectionnées à partir d’espèces locales ou introduites en collaboration avec des institutions internationales. Ces variétés offrent de meilleures résistances aux conditions climatiques et aux contraintes liées aux maladies et ennemis des cultures de la région du Grand Sud.

Ces innovations ont bénéficié à des structures de développement qui ont pu produire et diffuser d’importantes quantités de semences pour le bénéfice des populations locales. Les activités de recherche sur l’élevage ont également apporté un progrès sur les questions de l’alimentation et la santé des animaux.

La complémentarité des thématiques d’agriculture-élevage-environnement, a été soulignée dans la perspective d’un développement de l’agriculture familiale durable au service de la population vulnérable, ainsi que l’importance d’une liaison entre les activités de nutrition et celles de l’Agriculture. Les avancées obtenues sont aussi le résultat d’une collaboration d’institutions intervenant à divers échelons allant de l’appui aux producteurs jusqu’aux questions de réglementations. Ces actions conduites dans le cadre de projets financés essentiellement par l’Union Européenne, mais aussi par l’USAID et la coopération allemande, semblent avoir posé les bases d’une dynamique porteuse d’avenir. Le directeur du FOFIFA an conclu l’atelier en soulignant l’importance de permettre la continuation de la collaboration entre les partenaires et de trouver des solutions permettant de sortir des risques d’interruption liés aux financements par projet.

Vous trouverez les présentations de l’atelier avec le lien suivant :

http://www.semencesdusud.com/ASARA/atelierRechercheAction/Atelier_Recherche_Action_GrandSud-09-11-2017.pdf