Convention de mise à disposition officielle du Centre de Production de Semences d’Agnarafaly (CPSA) au CTAS.

Avec ses 80 ha de parcelles aménagées en bordure de la rivière Mandraré, le Centre de production de Semences d’Agnarafaly constitue le site de production de semences le plus sécurisé à proximité des zones semi-arides de la région Androy. Il dispose d’importants moyens d’irrigation et d’une équipe professionnalisée qui a acquis son expérience au cours de plus de 10 années de pratiques.

Réhabilité par le Gret sur financement OFDA à partir de 2007, le CPSA a pu se développer grâce aux moyens fournis par l’Union Européenne et la GIZ les années suivantes. En 2014, sa gestion a été transférée au CTAS par le Gret. L’étape suivante fut d’élaborer une convention de mise à disposition entre la Région Androy et le CTAS, signée le 20 octobre 2016.

Actuellement le CPSA est au cœur d’un dispositif de production de semences structuré en diverses unités. La création de variétés est assurée par le FOFIFA et l’ANCOS qui suivent le processus d’homologation SQD. La maintenance de ces variétés, les mieux adaptées aux conditions d’aridité du grand Sud, est assurée au CPSA. Les semences produites sont ensuite mises à disposition d’un réseau de plusieurs centaines de paysans multiplicateurs de semences partenaires du CTAS.

Actuellement près d’une centaine de variétés fournies par les centres de recherche internationaux (ICRISAT, CIMMYT, CIRAD) sont en test ou en multiplication au CPSA, en particulier des mils et sorghos dont les besoins en eau sont presque deux fois moindres que ceux des maïs cultivés actuellement dans le Sud.

Adrien Ratrimo, directeur du CTAS est confiant : « Le CTAS est encore fragile aujourd’hui, et nous devons trouver les moyens de pérenniser son activité. La mise à disposition du CPSA et les appuis du gouvernement sont un pas encourageant ». La question du modèle économique pour faire fonctionner le CPSA a également fait l’objet d’un travail auquel ont participé beaucoup d’acteurs de la filière (rapport semences 2016), mais qui peine au niveau de la mise en œuvre, malgré l’importance de ce sujet.

Signature de la convention de la mise à disposition du CPSA au CTAS pour une durée de dix ans par le Chef de Région Androy, Mr Michael  Randrianirina et le directeur exécutif du CTAS Mr Adrien Ratrimo.